Business

Réduction des achats et augmentation des marges grâce aux doseurs de boissons

Réduction des achats et augmentation des marges grâce aux doseurs de boissons

S’il est un poste dans le milieu de la restauration qui peut aussi bien permettre d’engendrer des bénéfices importants qu’être à l’origine de pertes non négligeables, c’est bien la vente de boissons. La perte de rentabilité dans ce domaine est souvent liée au mauvais dosage des verres ou aux erreurs de facturation, ces deux éléments pouvant augmenter considérablement l’utilisation des stocks et réduire les marges. Heureusement, il existe aujourd’hui des solutions permettant de mieux contrôler son commerce des boissons afin d’en tirer le bénéfice attendu : les doseurs de boissons.

Les différents systèmes de dosage d’alcool

Afin de mieux contrôler les doses d’alcool délivrées sur chaque bouteille, deux nouveaux systèmes ont été créés : le ring box et le doseur max. Ces deux systèmes sont des outils qui remplacent les pipettes manuelles habituelles et permettent de verser à chaque fois la dose précise commandée évitant ainsi les surdosages et donc les pertes de marge. Si ces deux dispositifs sont assez similaires dans leur finalité, ils fonctionnent en réalité un peu différemment. En effet, le ring box est directement relié à la caisse enregistreuse et ne délivrera la dose prévue qu’après validation par celle-ci. Le doseur max quant à lui peut être déplacé d’une bouteille à l’autre et peut être programmé pour délivrer plusieurs doses préprogrammées, il suffit de l’installer sur la bouteille choisie et de sélectionner le dosage souhaité. Il est muni d’un petit compteur électronique qui enregistre les informations pour ensuite les retransmettre au besoin, il peut fonctionner en autonomie ou être soumis au contrôle de la caisse enregistreuse. Ces deux outils peuvent être utilisés sur les bouteilles de vin, mais aussi sur les spiritueux d’un prix bien plus élevé, évitant les surdosages ils permettent de réduire la nécessité d’achat et de réaliser les marges prévues toujours quelque peu rognées par l’imprécision des doses délivrées par les pipettes traditionnelles.

Les machines connectées et sous gestion

Si les pipettes classiques sur les bouteilles entraînent souvent des erreurs et des pertes, les machines délivrant les boissons, mais aussi les tireuses à bière sont souvent également fautives. Afin d’en améliorer le rendement, les fabricants ont donc injecté une nouvelle dose de technologie pour mieux les contrôler. Ainsi les tireuses à bières peuvent comme le ring box être directement reliées à la caisse enregistreuse pour ne pouvoir délivrer la boisson qu’après facturation, mais elles sont aussi équipées de systèmes de dosage très précis, de stop-mousse et de détection de fin de fût et d’arrêt du système afin d’éviter son explosion. Même si l’alcool est le plus fréquemment impliqué dans les pertes, il convient de ne pas négliger les autres types de boissons comme le café et les sodas qui peuvent bénéficier du même type de dispositif.

Business

Plus d'articles dans Business

Comment mener à bien une séance de formation
24 mai 2019
transcription de documents
Services de transcription : optez pour une offre complète
LaGarde Audrey2 mai 2019
caisse enregistreuse tactile
Caisse enregistreuse tactile : une révolution dans la gestion des commerces
LaGarde Audrey4 avril 2019
machine d impression uv grand format
Pourquoi investir dans une machine d’impression UV grand format ?
LaGarde Audrey4 février 2019