Santé

Traiter une mycose vaginale avec Mycohydralin

Traiter une mycose vaginale avec Mycohydralin

La mycose est une affection très fréquente pour la gent féminine, en effet, près de 3 femmes sur 4 auront à expérimenter au cours de leur vie cet épisode désagréable. Il existe heureusement un traitement efficace et facile à mettre en œuvre pour s’en débarrasser : Mycohydralin en comprimé.

Mycose vaginale : définition

La mycose vaginale est une affection se développant dans la flore vaginale avec l’apparition et le développement important de levures sensibles ou champignons microscopiques qui entraîneront un certain nombre de symptômes désagréables au quotidien. Ainsi, la mycose vaginale va se traduire par des rougeurs voire un gonflement, mais aussi par des pertes blanchâtres sans odeur particulière, des sensations de brûlure lors de la miction voire des douleurs qui peuvent également apparaître lors des rapports sexuels, des démangeaisons importantes. Autant d’éléments qui rendent la mycose vaginale très identifiable, mais il reste préférable de consulter si celle-ci venait à se déclencher. En effet, l’avis d’un professionnel de santé (généraliste, gynécologue ou sage-femme) pour exclure toute autre pathologie notamment si on note d’autres symptômes comme des pertes d’une autre couleur ou des odeurs particulières ou encore des lésions visibles. La mycose vaginale peut apparaître suite à différentes raisons, ses facteurs de déclenchement sont multiples, ainsi un traitement antibiotique peut en être à l’origine tout comme un contraceptif, une grossesse, une période prémenstruelle ou certains éléments d’hygiène.

 

Traiter et prévenir la mycose vaginale

 

Étant donné les conséquences très inconfortables d’une mycose, il est indispensable de la traiter et pour cela Mycohydralin comprimé vaginal est particulièrement efficace et pratique. En effet, contrairement aux ovules, Mycohydralin est un comprimé, son administration n’occasionnera donc pas d’écoulements. De plus, il s’agit d’un traitement à prise unique qui est introduit à l’aide d’un applicateur ce qui le rend tout à fait hygiénique. Avantage supplémentaire et non des moindres, surtout lorsqu’on souffre de mycose vaginale à répétition, il est disponible sans ordonnance, toutefois si l’administration ne produit pas l’effet escompté il sera fortement recommandé de consulter. De plus, si les récidives sont fréquentes, il peut être utile de faire une cure de probiotiques en plus du traitement de la mycose afin de rétablir l’équilibre de la flore vaginale ce qui limitera les risques de réapparition de la mycose. Par ailleurs d’autres mesures de prévention peuvent être prises au quotidien. Il est par exemple recommandé d’éviter de porter des vêtements trop serrés, mais aussi des sous-vêtements en matière synthétique, il vaudra mieux privilégier le coton pour ces derniers. Par ailleurs, en été par exemple, il est fortement déconseillé de conserver son maillot de bain mouillé sur soi après la baignade et il est important de se rincer systématiquement à l’eau claire après celle-ci.

Click to add a comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Santé

Plus d'articles dans Santé